Open Access
Analyse d’ouvrage / Book Review
Numéro
Cah. Agric.
Volume 29, 2020
Numéro d'article 32
Nombre de pages 1
DOI https://doi.org/10.1051/cagri/2020031
Publié en ligne 17 novembre 2020

Cerner les évolutions et les perspectives de la pisciculture à l’échelle de toute la planète : vastes et ambitieux objectifs auxquels s’attelle avec brio l’ouvrage Piscicultures du monde − Aujourd’hui et demain. Il faut dire que l’auteur, Jérôme Lazard, y mobilise toutes ses expériences et enseignements issus d’une longue carrière dans le domaine, dans diverses régions du monde (Afrique, Amérique latine et Asie). L’ouvrage est construit sur un enchaînement logique de chapitres, où l’auteur brosse d’abord l’historique de la pisciculture, depuis ses tout premiers débuts en Chine jusqu’à ses évolutions les plus récentes, y compris les plus complexes (systèmes multi-trophiques). Puis, il revient sur les statistiques mondiales de la pêche (et la stagnation des volumes ces dernières années), qui justifient la montée en puissance de l’aquaculture (dont la pisciculture est la principale composante). Celle-ci contribue aujourd’hui presque autant que la pêche à l’alimentation humaine, et c’est d’ailleurs là un message clé de l’ouvrage, avec tous les défis qui s’ensuivent pour maintenir, voire amplifier, cette dynamique dans les décennies à venir. L’auteur aborde alors les techniques adoptées dans les systèmes piscicoles en présentant une typologie des systèmes de production selon les niveaux d’intensification et les infrastructures utilisées. Sont ainsi longuement développées les caractéristiques des aliments de complémentation et les défis d’approvisionnement en matières premières qui leur sont liés. Puis l’ouvrage bifurque vers des questions de gestion de la diversité génétique dans les systèmes de pisciculture, en évaluant les effets des introductions d’espèces exotiques en comparaison avec les espèces locales. L’auteur considère qu’il s’agit d’un éternel dilemme auquel il n’y a pas de réponse tranchée. Suite à ces points d’ordre général, une analyse comparée de deux situations de piscicultures, différentes à bien des égards (le Nigéria et la Chine), est ingénument présentée. Certains points communs peuvent les rapprocher, tels que la densité humaine et leurs succès dus à des politiques publiques volontaristes, qui ont su mobiliser les financements nécessaires et permettre l’émergence d’associations de producteurs engagés. L’auteur met ensuite à profit son expérience en Afrique subsaharienne pour un examen encore plus approfondi de la situation de la pisciculture dans cette région du monde, où des défis immenses continuent d’impacter ce secteur. Les résultats mitigés du développement enregistrés contrastent, de l’aveu de l’auteur, avec l’ampleur des projets qui y ont été déployés, ce qui l’amène à une analyse minutieuse des points de blocage identifiés avant de se livrer à un énoncé clair des clés de la réussite future. Puis l’ouvrage revient à des notions plus génériques de développement de la pisciculture dans le monde, en mettant en exergue les conditions nécessaires pour satisfaire les quatre piliers de sa durabilité (social, économique, environnemental et institutionnel) et en s’attardant sur des exemples réussis de co-construction par les acteurs de terrain d’indicateurs d’évaluation de ces paramètres. Enfin, l’ouvrage se clôt par un très intéressant aperçu des défis futurs induits par le changement climatique, auxquels sera confrontée la pisciculture : montée des niveaux des mers, augmentation de la température, phénomènes climatiques extrêmes (crues et sécheresse de longue durée), acidification des océans, etc. Il est aussi remarquable que l’auteur n’oublie pas de mentionner les contributions des activités aquacoles au changement climatique. Cela l’amène ainsi à énoncer la possibilité de recourir à des systèmes innovants, aptes à s’accommoder de ces changements, notamment par l’accès au crédit et aux systèmes d’assurances, surtout pour les petites unités de production, encore majoritaires dans plusieurs régions du monde.

Écrit dans un style scientifique très clair et abondamment illustré de statistiques, de figures explicites ainsi que de photographies, l’ouvrage Piscicultures du monde − Aujourd’hui et demain constitue une excellente référence en la matière, énonçant les conditions de base pour des projets piscicoles rentables et durables. Une liste bibliographique à la fin de chaque chapitre permet au lecteur d’accéder à davantage de précisions sur le contenu qui y est développé. De ce fait, vu l’enchaînement logique des idées et sa richesse en données pratiques, cet ouvrage, très complet, constituera indéniablement une référence incontournable pour les chercheurs, les étudiants et les jeunes promoteurs intéressés par la pisciculture et ses retombées sur l’approvisionnement des populations en protéines animales.


© M.T. Sraïri, Hosted by EDP Sciences 2020

Licence Creative Commons
This is an Open Access article distributed under the terms of the Creative Commons Attribution License CC-BY-NC (https://creativecommons.org/licenses/by-nc/4.0), which permits unrestricted use, distribution, and reproduction in any medium, except for commercial purposes, provided the original work is properly cited.

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.