Open Access
Article d'opinion / Opinion Article

Tableau 2

Description succincte de quatre grands types de vision de l'agriculture dans les civilisations occidentales contemporaines (construction personnelle de l'auteur).

A concise description of four major ideal-typical views of agriculture in the contemporary West (personal proposition of the author).

Vision de l'agriculture Traditionnelle
Cette vision correspond selon moi à la paysannerie avant la modernisation, encore très présente dans le monde et telle que l'a notamment décrite Mendras (1970). L'agriculture est une activité vivrière et peu marchande. Le paysan est soucieux de la reproduction de la cellule familiale, la solidarité est essentielle et le travail est une valeur suprême (Mendras, 1970). La religion a un rôle essentiel dans la compréhension du monde, avec des répercussions importantes sur les pratiques agricoles (interprétation des aléas…)
Vision de l'agriculture Moderne
Cette vision est indissociable de la science agronomique classique, et leurs évolutions sont étroitement liées. Aujourd'hui, le développement agricole selon cette vision est typiquement cadré par l'objectif de sécurité alimentaire et de développement durable, ou « comment nourrir la planète en 2050 » (Inra, 2010 ; CGIAR, 2015). Cette déclinaison de la vision du monde Moderne en agriculture a considérablement évolué au cours du temps. À l'origine de l'application de la science agronomique à l'agriculture, les gains de production ont été mis en avant, puis les performances économiques. Aujourd'hui, la vision Moderne traduit typiquement les enjeux de développement durable par une injonction à l'intensification écologique, avec des concepts centraux comme l'efficience (« produire plus avec moins ») et la multi-performance (économique, environnementale, sociale) (Inra, 2010). La notion de sécurité alimentaire se centre sur la dimension matérielle de l'agriculture et de l'alimentation (fourniture en calories et protéines), cette dimension pouvant être abordée de façon objective (de même que les « impacts environnementaux »). Enfin, la vision Moderne place de grands espoirs dans les nouvelles technologies (agriculture de précision, agriculture connectée, biologie prédictive…)
Vision de l'agriculture Postmoderne
Cette vision met en avant la notion de souveraineté alimentaire, qui à la fois « intègre et transcende » celle de sécurité alimentaire. La souveraineté est définie comme « le droit de chaque nation de maintenir et d'élaborer sa propre capacité de produire ses propres aliments de base dans le respect de la diversité productive et culturelle » (Sommet mondial de l'alimentation, 1996). Dans ces termes, cette notion intègre la diversité des contextes territoriaux et leur dimension subjective. En conséquence, les systèmes agricoles plébiscités sont « situés » dans leurs sociétés et leurs territoires (appellations d'origine, produits de terroir, commerce équitable, agroécologie au sens d'Altieri (2009)…). L'agriculture industrielle est souvent vivement critiquée. La nature est considérée comme un « partenaire » avec lequel il faut composer (notion de services écosystémiques…). La recherche–développement est typiquement interdisciplinaire et participative, pour intégrer les composantes sociales du développement et des valeurs jugées essentielles comme la créativité. Des exemples de travaux emblématiques sont par exemple la caractérisation des farming styles (van der Ploeg, 2009), ou plus généralement la plupart des recherches soft system pour l'action (Darnhofer et al., 2012)
Vision de l'agriculture Intégrale
Cette vision est encore très peu répandue en agriculture. Elle insiste sur les synergies entre dimensions spirituelles et scientifiques du développement (un exemple médiatique est sans doute Pierre Rabhi, 2009). La subjectivité des animaux, voire des plantes, est considérée, conduisant à un sentiment profond de connexion avec la nature. Des exemples illustratifs récents dans la recherche académique sont peut-être Buchanan (2013) et Cox (2014), qui adoptent un niveau très profond de réflexivité, avec une démarche résolument transdisciplinaire. Certains grands auteurs alternatifs peuvent probablement être également reconsidérés comme précurseurs dans cette optique (Steiner, Fukuoka…)

Current usage metrics show cumulative count of Article Views (full-text article views including HTML views, PDF and ePub downloads, according to the available data) and Abstracts Views on Vision4Press platform.

Data correspond to usage on the plateform after 2015. The current usage metrics is available 48-96 hours after online publication and is updated daily on week days.

Initial download of the metrics may take a while.